Dani, étudiant syrien,
membre et bénévole au Club International des Jeunes à Paris

Interview de Dani, 31 ans, étudiant syrien en médicine

  "Je conseille et je conseillerais toujours aux gens de venir s’inscrire dans cette association car elle permet aux étudiants, surtout aux étrangers, de se faire de nouveaux amis et de découvrir Paris et certaines régions de France."

Pourquoi as-tu choisi de venir à Paris ?

Si je suis venu à Paris, c’est en grande partie dû à mes études. Etudiant en médecine, je suis spécialisé en psychiatrie et Paris offre une pluralité de formations dans ce domaine, donc cela m’a aidé à faire mon choix. D’ailleurs, je connaissais un très bon ami résidant à Paris et il m’a conseillé d’y venir. J’ai donc au final suivi son conseil les yeux fermés.

Ton intégration à Paris s’est-elle bien passée ?

Elle a été difficile. A paris, je ne connaissais à l’époque qu’une seule personne et c’est elle qui m’aidé à m’intégrer : elle m’a aidé par exemple à trouver un logement dans un foyer de jeunes travailleurs. Puis, par la suite, elle m’a fait visiter les grands lieux parisiens tels que la Tour Eifel ou bien le sacré Cœur. Mon intégration est due en grande partie grâce à son soutien et sans elle, cela n’aurait pas été aussi facile. J’ai suivi des cours de français dispensés par l’Alliance française pendant deux mois et je dois reconnaître qu’ils m’ont énormément aidé car je ne parlais pas très bien le français. Par la suite, mon ami m’a donné l’adresse d’une association appelée « le Club International des Jeunes à Paris » .

Donc, c’est grâce à ton ami que tu as découvert l’association ?

C’est lui qui m’a introduit, fait découvrir l’association. Mais c’est le président du CIJP, Alaa Homsi, qui m’a fourni de plus amples informations sur cette association. Il est venu dans ce foyer et a présenté les objectifs et la vocation du Club International des Jeunes à Paris. J’ai cependant mis du temps à adhérer car d’une part, j’étais déjà inscrit dans une autre association et je m’y plaisais bien et, d’autre part, je travaillais, donc je n’avais pas vraiment le temps. Et quelques temps après, j’ai pris ma carte de membre et j’ai participé à de nombreuses activités.

 

En plus, ce voyage m’a permis de rencontrer de nouvelles personnes, alors le Club m’a donné une très bonne impression. Par la suite, j’ai participé aux ateliers d’échange linguistique franco-anglais et j’ai pu élargir mon cercle d’amis.
Aussi, j’ai participé à l’ensemble des activités proposées par le Club telles que les cafés de l’amitié, les concerts et les soirées découverte de pays. En revanche, je n’ai fait que peu de visites de quartier, je n’avais pas trop le temps les après midi.

Maintenant, j’ai décidé de devenir bénévole de l’association de m’y investir totalement et actuellement je fais partie de l’équipe de bénévoles qui animent les ateliers de conversations franco-anglaises. C’est aussi une manière personnelle de remercier le Club. ; cette année

As-tu rencontré quelconque problème avec les activités du Club?

Aucune. Bien sur, l’appréciation individuelle de l’activité dépend de ce que l’on attend ou pas, donc on peut être déçu si certaines ne répondent pas à nos attentes. C’était le cas une fois lors d’une soirée musique et poésie proposée par le Club et organisée par un centre culturel. Malheureusement ce soir là, la qualité de la musique n’étais pas excellente et les poèmes difficiles à comprendre.

Mais mise à part cette soirée, j’ai plutôt une très bonne image des activités du Club. En plus, j’ai pu découvrir des soirées pays organisées par d’autres collectifs associatifs. Cela dalleurs m’donnée envie d’organiser une soirée sur mon propre pays ; la Syrie, chose que nous avons faite avec Alaa et d’autres membres syriens du Club. Donc, le Club m’a permis de m’intégrer et de voler de mes propres ailes..

Conseillerais-tu à ton entourage d’adhérer au Club International des Jeunes à Paris ?

Je conseille et je conseillerai toujours aux gens de venir s’inscrire dans cette association car elle permet aux étudiants, surtout aux étrangers, de se faire de nouveaux amis et de découvrir Paris et certaines régions de France.

N’importe qui garderait un bon souvenir de son vécu au sein de cette association et c’est pour cela que vous me retrouverez l’année prochaine !!


Propos recueillis par Daniel Bhunjun

 

Accueil

>