P
U
B
P
U
B
Portrait : Anna Grass, membre du Club International des Jeunes à Paris

Anna Grass , 23 ans, Allemande, étudiante, et membre du Club International.

Anna est une des membes pionniers du Club International, qu'elle a découvert lors d'un séjour à Paris il y a trois ans. De retour pour quelques mois dans la capitale, elle en a profité pour participer à nouveau aux activités du Club. Découvrez la personnalité de cette jeune allemande amoureuse de la France...

Anna est née il y a 23 ans au sud de l'Allemagne, près de la frontière française, à Fribourg. Arrivée en France au mois d'octobre dernier, elle vit à Paris pour faire son stage d'assistante de langue dans un collège. Ce choix professionnel n'est pas un hasard. Anna a toujours eu un lien particulier avec la France. Il faut savoir que Fribourg est une ville où la culture française est très présente, du fait de la proximité de la frontière. Un lycée franco-allemand, un Centre Culturel Français : autant d'endroits qu'Anna a fréquentés pendant son enfance et ses études.

Même si elle n'avait pas voulu s'intéresser à la France, elle n'aurait pas pu y échapper grâce à ses parents, de véritables amoureux de leur pays voisin. Ainsi, Anna a passé toutes ses vacances dans différentes régions françaises. « Je peux vraiment dire que je connais la France , explique t-elle, c'est le pays préféré de mes parents. Nous sommes allés en Alsace, en Bretagne, en Normandie, et dans plein d'autres régions, souvent en camping-car » . Cet amour de la France se retrouve donc dans ses études, Anna suivant des cours de Français et d'Histoire. Elle veut devenir professeur, et a choisi de faire son stage à Paris.

Les débuts au Club

Elle avait déjà vécu quelques temps en France il y a trois ans, en tant que jeune fille au pair. « J'ai rencontré Alaa, le président du Club International, à cette occasion. C'est un bon ami. » . C'est à cette période qu'elle a découvert le Club International, qui venait tout juste d'être crée. « Je me souviens des premiers voyages, nous n'étions qu'une dizaine. Après quelques années, le Club est maintenant très professionnel ! »

Elle a donc participé avec le Club International à quelques visites, à des soirées « restau », mais aussi à un voyage à Reims. Elle s'est naturellement réinscrite en revenant en France il y a quelques mois.

Un choix qui n'est pas étonnant de la part de cette jeune femme active, fan de snowboard (surtout dans la Forêt Noire) mais aussi de roller. Sauf à Paris : « Ici c'est trop compliqué de slalommer entre les crottes de chien ! » , s'exclame-t-elle en riant. Excepté ce détail, elle aime énormément la capitale : « C'est la ville de mes rêves, mais pour un temps précis : pas pour une vie de famille. Mais il y a des choses qui me choquent, comme le fait de voir des SDF dormir dans les rues de certains quartiers chics. Je trouve les Parisiens assez stressés, fermés, ils ne rient pas trop. Et comme tout le monde a un baladeur dans le métro, les individus restent dans leur monde… » .

Les contrastes de la vie parisienne

Elle a aussi constaté que la plupart des Français avait une certaine tendance au retard pour les rendez-vous, et a connu les joies de la lenteur et de la lourdeur de l'administration. Cependant, la France reste son pays préféré : «  J'aime beaucoup les petits cafés, les bars et les restaurants typiques, j'adore me promener dans les differents quartiers ou le long de la Seine, dans la rue Mouffetard avec ses marchés, ainsi que les autres marchés parisiens. »

Un savoir-vivre à la française et une légèreté qui vont lui manquer. En effet, Anna est sur le point de repartir en Allemagne car son stage touche à sa fin. « Mes élèves et mes collègues vont me manquer. Avec ce stage, j'ai essayé de donner une bonne image de l'Allemagne pour que les jeunes aient envie d'y aller et de continuer à apprendre l'Allemand : je me sens comme une ambassadrice. » . Des élèves qui lui ont fait un accueil chaleureux : « Un jour, une fille a mis une boule puante dans ma salle. Je crois que je suis trop gentille… » .

L'envie de revenir

Même si Anna est heureuse de retrouver son pays, elle sait qu'elle sera nostalgique de la France. Mais elle a déjà l'idée de revenir en été, et quand on lui demande quel serait son conseil pour un étudiant étranger arrivant à Paris, elle répond : « Il faut sortir et profiter de sa vie à Paris, chercher le contact avec les gens. Le Club International est une chance pour tout cela ! » .

 

Christian Pambrun

Accueil